On May 5th we conducted several successful burns of the BPM-5 engine. The goal of the test was to qualify the engine controller software for flight on the Nexø II rocket, but we also managed to sneak in a few tests with TEOS as fuel additive.


Published by Rasmus Agdestein on

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.